Transfert de connaissances sur l’ammoniac

Réduction des pertes d’ammoniac de l’agriculture

Projets ressources et plans de mesures

Projets ressources

Des projets ressources dans le domaine de l’ammoniac se sont déroulés ou se déroulent actuellement dans 21 cantons. Ci-dessous une vue d’ensemble

Exemples de plans de mesures

Canton de Lucerne 2007-2030: Plan de mesures Air, Teilplan Ammoniak

Le 13 mars 2007, le Conseil d’Etat du canton de Lucerne a décidé d’adopter le plan de mesures Protection de l’air, plan sectoriel Ammoniac avec les neuf mesures suivantes:

M1: Information et conseil
M2: Incitation à l’accroissement de l’efficience de l’azote au niveau de chaque exploitation
M3: Bases pour l’évaluation des projets de construction
M4: Limitation des émissions d’ammoniac au niveau de l’exploitation par les bâtiments et les installations
M5: Limitation des émissions d’ammoniac pour les bâtiments et installations soumis à EIE
M6: Zones agricoles spéciales
M7: Contrats d’utilisation d’engrais de ferme
M8: Contrôle des résultats et évaluation du plan sectoriel Ammoniac
M9: Demandes à la Confédération

Dans le cadre de la mesure M8, l’état de l’application 2015 a été évalué (Bericht)

Principauté du Liechtenstein, depuis 2007: Massnahmenplan Luft

Le plan de mesures prévoit d’une part la couverture des fosses à lisier ouvertes, et d’autre part l’encouragement des pendillards.

Canton de Zurich, depuis 2008, révisé en 2016: Massnahmenplan Luftreinhaltung

Le plan de mesures prévoit une obligation d’exemplarité en matière d’émissions d’ammoniac pour les exploitations appartenant au canton ou exploitant des terres appartenant au canton, de même que des mesures de réduction des pertes aux abords d’écosystèmes sensibles. Selon l’ordonnance sur le plan de mesures de protection de l’air (§ 17a): 1) « Les nouvelles installations servant à l’élevage de porcs et de volaille sont à exploiter de manière à ce que les émissions d’ammoniac dans les bâtiments fermés avec une aération contrôlée n’excèdent pas 650 kg/année. 2) Les installations existantes servant à l’élevage de porcs et de volaille sont à exploiter de manière à ce que les émissions d’ammoniac dans les bâtiments fermés avec une aération contrôlée n’excèdent pas 1300 kg/an. »

Canton de Zug, 2016-2030: Massnahmenplan zur Reduktion der Ammoniakverluste aus der Landwirtschaft

Les points forts sont les méthodes d’épandage diminuant les émissions (en plus des contributions à l’efficience des ressources, contribution cantonale pour les pendillards); la limitation des émissions des étables et aires d’exercice dans les projets de construction (partiellement obligation) ; alimentation optimisée en azote pour les porcs (pas de contributions, év. obligatoire dès 2022).