Transfert de connaissances sur l’ammoniac

Réduction des pertes d’ammoniac de l’agriculture

Le projet


La réduction des émissions d'ammoniac reste un défi majeur pour l'agriculture. La construction de nouvelles étables ou la transformation d'anciennes étables nécessitent des décisions qu’auront un effet pour les futures décennies. Il est donc important que les agriculteurs soient soutenus suffisamment tôt dans leurs projets de construction. Ainsi les étables pourront être respectueuses du bien-être des animaux et aussi être en accord avec la réduction des émissions d’ammoniac. C'est dans ce cas de figure que la plateforme d’ammoniac intervient donnant continuité à trois objectifs de mise en œuvre :

Transfert de connaissances
Le base pour des constructions réussies sont les connaissances des mesures possibles et des exemples de bonnes pratiques (mise-en-ouvre). La plateforme rassemble ce savoir-faire et le met à disposition sur ammoniac.ch. Les nouvelles questions émanant de la pratique et des cantons sont collectées et discutées avec des spécialistes. Les réponses sont mises en ligne sur le site et sont donc à la disposition de toutes les personnes potentiellement intéressées. Un objectif important est que toutes les connaissances parviennent au plus grand nombre d'acteurs possibles, en particulier au conseil cantonal.

Coaching en construction
Plusieurs coachs en construction sont à la disposition des personnes souhaitant construire. Ils soutiennent les maîtres d'ouvrage, les services spécialisés, les autorités, le secteur et les exploitations dans la réalisation de constructions modèles respectueuse du bien-être des animaux et réduisant l'ammoniac. Ce service est fourni dès sa planification jusqu’à sa mise en œuvre. Le soutien est gratuit en fonction des dépenses et peut être demandé en allemand et en français.

Harmonisation
En intégrant tous les groupes d'acteurs concernés, des recommandations et des instruments harmonisés sont élaborés pour toute la Suisse en vue de la mise-en- œuvre de mesures de réduction des pertes d'ammoniac, qui sont soutenues par la Confédération et la recherche. Ces recommandations et instructions sont disponibles en allemand et en français.

Implication de la vulgarisation cantonale
L'un des objectifs de la plateforme est de travailler en étroite collaboration avec le service de conseil cantonal, afin que les expériences et les connaissances nouvellement acquises soient directement intégrées dans le conseil. Avant chaque soutient d’une nouvelle construction, les coachs discuteront de la coordination avec le service de vulgarisation cantonal et définiront la collaboration la plus adéquate.

Organisation du projet
Le graphique suivant montre comment le projet est organisé, et quels sont les organes prévus et avec quels projets la plateforme se met en réseau afin de pouvoir utiliser les synergies.

Tous les coachs de la plateforme participent au sous-groupe Coachs. Leur mission est de se coordonner et de sélectionner les projets de construction qui seront suivis de près.

Le GT Ammoniac réunit tous les acteurs concernés par les constructions agricoles et l'ammoniac. A part du transfert des derniers développements dans le domaine des constructions et de l'ammoniac, sa tâche consiste à discuter des connaissances et des expériences de la plateforme et à formuler des avis et des positions uniformes.

Au sein du groupe d’experts, les questions et les demandes issues de la pratique sont discutées avec les scientifiques et les coachs. Ce groupe d’experts tient également compte des connaissances spécialisées provenant de l'étranger.
Les projets d'interface sont essentiels pour la plateforme : des bases importantes sont ainsi créées dans les projets et les connaissances et expériences de la plateforme peuvent être diffusées plus rapidement et plus largement à tous les acteurs concernés par le biais des réseaux de projets d'interface.

Le projet dure 4 ans (de 2022 à 2025 inclus) et est dirigé par Madame Annelies Uebersax et Madame Barbara Steiner (Agrofutura), Monsieur Markus Spuhler (AGRIDEA) et Monsieur Michel Fischler (mf k&p).
La plateforme, avec ses trois objectifs, se base sur le projet de transfert de connaissances sur l'ammoniac, qui a été mis en œuvre de 2017 jusqu’à la fin de 2021. Dans ce cadre la plateforme d'information (ammoniak.ch) a été créée.


Le projet est soutenu par l'OFAG et l'OFEV.

En outre, les services cantonaux suivants participent au financement de la plateforme ammoniac :
Offices de l'agriculture des cantons : AG, BE, FR, GL, GR, LU, NW, OW, SH, SO, SZ, UR, TG, VS, ZG, ZH
Offices de protection de l'environnement des cantons : AG, AI, BE, BL/BS, FR, GL, GR, LU, SH, SO, SG, UR, TG, TI, ZH

Das Projekt wird vom BLW und BAFU unterstützt.

Des Weiteren beteiligen sich folgende kantonale Fachstellen an der Finanzierung der Drehscheibe:
Amt für Umwelt: AG, AI, BE, BL/BS, FR, GL, GR, LU, OW, SH, SG, SO, TG, TI, ZH
Amt für Landwirtschaft: AG, BE, FR, GL, GR, LU, NW, OW, SH, SO, SZ, UR, TG, VS, ZG, ZH

 

Le projet est financé par

Office fédéral de l’agriculture (OFAG)

Office fédéral de l’environnement (OFEV)

22 cantons et la principauté de Liechtenstein soutiennent le projet:
Services cantonaux de la protection de l’environnement: AG, AI, AR, BE, BS, BL, FR, GL, LU, NW, OW, SG, SH, SO, SZ, TG, TI, UR, ZG, ZH, Principauté de Liechtenstein
Services cantonaux de l’agriculture: AR, FR, GL, GR, JU, LU, NW, OW, SH, SO, SZ, TG, UR, ZG, ZH