Transfert de connaissances sur l’ammoniac

Réduction des pertes d’ammoniac de l’agriculture

NEWS

Vue d'ensemble ammoniac

Cette plateforme d'information relie la pratique, la mise en œuvre des bases légales et la recherche. Les agriculteurs et agricultrices, ainsi que la vulgarisation, peuvent trouver ici des retours d'expériences et des informations techniques sur les possibilités de diminuer les émissions dans les étables. Les responsables de la mise en œuvre dans les cantons peuvent acquérir une vue d'ensemble sur les bases actuelles, les recommandations de mise en œuvre des mesures, les activités en cours de la Confédération, des cantons et de la vulgarisation.

Objectifs environnementaux clairs - grande lacune en matière d'objectifs

Les émissions d'ammoniac de la production animale contribuent de manière significative à l'acidification et à l'eutrophisation d'écosystèmes sensibles tels que p.ex. les forêts, les haut-marais, les prairies naturelles riches en espèces ou les landes. Par conséquent, les émissions doivent - selon les objectifs environnementaux pour l'agriculture - passer d'environ 47'600t d'azote (NH3-N) en 2002 à 25'000t à l'avenir. Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour atteindre les objectifs environnementaux pour l'agriculture. Les expériences des projets ressources concernant l'ammoniac montrent que le transfert de connaissances entre recherche et pratique constitue un goulot d'étranglement. Ce projet présente une approche innovante et multidirectionnelle (Top-Down et Bottum-Up simultanément), afin de réaliser de nouveaux progrès en matière de réduction des pertes d'ammoniac.

Info-News

Lors de sa séance du 12 février 2020, le Conseil fédéral a adopté la révision de trois ordonnances dans le domaine de l’environnement. (...) De nouvelles dispositions sur la gestion du lisier ont été intégrées dans l’ordonnance sur la protection de l’air (OPair).

Plus de 90 % des émissions d’ammoniac générées en Suisse proviennent de l’agriculture, une grande partie étant due au lisier. Le Conseil fédéral a estimé dans sa Politique agricole 2022 que ce domaine recèle un potentiel de réduction considérable. Avec cette révision, deux mesures visant à diminuer les émissions d’ammoniac et d’odeurs seront intégrées dans l’OPair. Les réservoirs à lisier devront être équipés d’une couverture efficace durablement. Le lisier devra en outre être épandu, partout où le permettent les conditions topographiques, au moyen d’un distributeur avec rampe d’épandage à tuyaux souples (pendillards) et non plus au moyen d’un système muni d’un déflecteur. Cette méthode d’épandage générant peu d’émissions est d’ailleurs encouragée depuis plusieurs années dans le cadre de l’ordonnance sur les paiements directs. Ces méthodes, qui ont fait leurs preuves, sont déjà appliquées par nombre d’exploitations agricoles.

Ces modifications entreront en vigueur le 1er janvier 2022, ce qui laissera aux exploitations suffisamment de temps pour s’adapter.


Fiches de construction

Janvier 2020 : Agroscope a publié des fiches de construction actuelles sur les mesures bétail bovin.
 - aires de circulation avec pente transversale, rigole de récupération de l'urine et dispositif de nettoyage de la rigole (en allemand)
 - aire d'affouragement surélevée (en allemand)

S’abonner au courriel d’information